Russo Sébastien

J’ai toujours rêvé d’être un héros de bandes dessinées, je voulais marcher sur la lune. Un jour mon papa est arrivé avec une guitare à la maison, il a joué du soir au matin pendant des années, puis il est parti et je n’ai jamais marché sur la lune. Pendant des années, j’ai vu une publicité de Vasarely dans un arrêt de bus, je me suis posé des questions, et j’ai commencé à apprendre le dessin en m’abreuvant d’images. J’ai lu les albums de Philippe Druillet entre les rayons de conserves et le rayon bricolage. Et, comme je ne pouvais toujours pas marcher sur la lune, je me suis inventé un monde en restant accroché à une branche, j’ai dessiné, j’ai peint. Pour moi, cet acte n’est pas un acte simple, c’est un plongeon dans le rêve, une ligne, un trait , un sens, du noir du blanc et un monde prends naissance, avorté parfois, je n’ai jamais rien jeté !
Après un passage à l’École des Beaux arts de Lyon, j’ai appris à écouter, entendre et voir. Je me suis nourri de Laurie Anderson, je me suis noyé dans le travail d’Andy Warhol et du pop art. Puis retour dans la vie, j’ai passé mon temps à parcourir les ateliers d’assemblages tout en dessinant 4 heures par jour, parfois même devant une machine ! Sans avoir marché sur la lune, j’avais la tête dans les nuages, dans mon dessin. J’ai travaillé pendant plus de 20 ans dans l’anonymat le plus complet, ne pas avoir le temps de montrer, ne pas pouvoir en parler.
Depuis 1996, je travaille aussi avec l’outil informatique et je réalise des images, des mondes, des personnages sortis tout droit de mon imagination. Mon travail est en constante mutation. Peu à peu je me dirige vers le vide, vers le conceptuel, comme si j’en avais fait le tour. L’art est un acte: provoquer des sensations chez le spectateur, le perdre parfois, le noyer sous les images…
Je n’ai jamais regardé derrière moi, je n’ai jamais pensé à l’avenir, j’ai marché sur le présent, je me suis provoqué une indigestion d’images, de rêves et de couleurs. Pour moi l’art n’est rien si il n’est pas partagé et aujourd’hui je partage avec vous mes premiers pas sur la lune. Je finirais avec cette phrase de Joseph Beuys « Je suis convaincu que chacun de nous est un artiste et que sa plus belle œuvre d’art c’est sa vie.».

Des Accords Sensibles

De l’âge de 15 ans à 18 ans, j’ai réalisé ces dessins seul dans ma chambre, dans un petit village à la campagne ; je n’avais rien d’autre à faire, et c’est dans ces années-là que j’ai commencé à dévoiler dans mes dessins mon intimité, celle d’un jeune adulte n’acceptant pas d’avoir quitté la région lyonnaise. Au début des années 80, pendant mon service national, j’ai été réformé et j’ai quitté la caserne avec une montagne de questions et une maladie génétique sur le dos… Ma famille ne voulant rien entendre sur cette maladie - « Il n’y a pas d’handicapé dans la famille ! Et il est hors de question de faire l’artiste à l’école des Beaux Arts de Lyon !» - j’ai passé mon concours et, l’ayant obtenu, je suis allé à Lyon ! Mon père est décédé trois mois avant la rentrée… Vivre, avec un handicap au début ce n’est pas trop grave. J’ai travaillé en usine, il le fallait, il n’y a pas d’artiste dans la famille ! J’ai travaillé, pendant 25 ans, en cachant mon handicap, je dessinais trois ou quatre heures par jour, personne n’a jamais vu mon travail. J’ai rempli des pochettes et des cartons. Dessiner ou peindre, c’est comme se poser nu sur la place publique et dire aux gens « Je n’ai aucun intérêt à faire ça ! Mais j’ai envie de le faire. » Avec le défilement des années, mon handicap a évolué et en 2005, le verdict: Invalide à 80%. Bref, quand je regarde mon travail des années 90, je me demande si j’ai réussi à cacher aussi bien que ça mon handicap et mes difficultés, à trouver ma place dans une société de gagnants !

Depuis cette époque, je travaille 4 heures le matin et 4 heures l’après midi Pour moi l’intime n’est pas de se mettre nu dans l’arène, c’est dévoiler, ses angoisses, ses joies et ses peines.

Avec ce dossier, vous aurez l’occasion de voir un dessin que j’ai réalisé en 1997, alors que je n’étais pas encore déclaré invalide et que je pouvais monter les escaliers, il en disait déjà pas mal sur mon handicap… Je finirais sur cette phrase : Un jour, Papa est arrivé à la maison avec une guitare et il a chanté et joué pendant des années, moi, je voulais marcher sur la lune. Puis il est parti pour toujours, il n’a jamais plus joué de la guitare et moi je n’ai jamais marché sur la lune.

Sébastien Russo

Biographie et Expositions


1961: Naissance
1982 : Ecole des Beaux Arts de Lyon.
1986 : Animateur Radio.
1991 : Festival de bande dessinée d’Illzach.
1995 : Créateur avec Jan Bardeau du « Jeté du Matin », revue satirique Dijonnaise.
1996 : Illustrateur des numéros 8 et 9 de la revue Florilège et participation
au premier salon des Poètes de l’amitiés.
1997 : Réalisation de deux dessins pour la salle des droits de l’homme au
Collège Boris Vian – Talant (Bourgogne).
1998 : Médaille d’argent du festival de poésie de la ville Liancourt
2005 : Diplôme de créateur et designer Multimédia.
2009 : Exposition au Rex Club à Paris.
2011 : Créateur et fondateur de la fête de l’art dans ta rue.
2012 : Exposition à Tours et à Saumur.
2011 : Fondateur et président des Leonart’s (association)
2012 : Invité d’honneur au festival d’art de la ville de Tardets ( Pyrénées-
Atlantiques) , réalisateur de l’affiche du festival.
2012 : Exposition Allègre les Fumades (Ales).
2013 : Illustrateur des numéros 79 de la revue Florilège.
2013 : « La Chambre », installation et exposition à Allègre les Fumades.
2013 : Starter Gallery deux expositions collectives.
2014 : Verquières Festival Horizons Décalés
2014 : Exposition à Tours Hello Sun centre de bronzage
2015 : Exposition Vinochromie au pavillon Baltard (expo collective)
2015 : Festival Courants d’Arts Authon du Perche (expo collective)
2015 : La Ferté Bernard (72) avec Jean Luc Tastevin (expo collective)
2015 : Exposition ouverture saison culturelle de Saint Pierre Des Corps
2015 : Exposition Saint Cyr Sur Loire au Carré de La Création
2016 : Exposition ouverture d’ateliers La Morinerie (37)
2016 : Exposition Gallerie Moutt à Clermond Ferrand jusqu’au 27 Août
2016 : Puygouzon 17 18 et 19 Août (expo collective)
2016 : Carré de La Création du 3 octobre au 3 novembre Saint Cyr sur Loire

Détails

Les oeuvres de l'artiste :

Il y a 7 oeuvres.
Accepter

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies