Soren Victor

Victor Soren est un dessinateur français né le 15 février 1967 à Paris.

Il a grandi au Pouliguen, un petit port de pêche breton. Après une scolarité des plus médiocres, il entre à l'École des Beaux-Arts de Nantes et en ressort quelques mois plus tard avec peu de pertes mais beaucoup de fracas pour cause de régression constante. Dès lors il s'enferme dans une vieille maison nantaise, prêtée par sa grand-mère. C'est là que son univers prendra naissance. Chaque nuit il dessine dans une grande exaltation rehaussée par une intense consommation d'alcool.

 Très solitaire, il ne fréquente pas le milieu artistique local et ne montre jamais ses dessins. Il subsiste grâce aux minima sociaux à divers petits boulots très ponctuels (ouvrier, plongeur, manœuvre, éboueur...). À partir du début des années 90 et durant quelques années il sillonne la Bretagne avec sa compagne, Chloé, avant de se fixer à Paris en 2006. Un jour par hasard, il tombe en arrêt devant un dessin de Louis Pons : un grand rat traversant une ville, la nuit.

 Il est subjugué par cette oeuvre et réalise quelque chose : il est ce rat. Autour se trouvent des œuvres de Denis Pouppeville, qui le touchent également profondément. Se trouvant en si bonne compagnie, il ose avouer à la galeriste, Béatrice Soulié, qu'il dessine. Peu de temps après elle organise sa première exposition. Il a alors 42 ans. Il n'est pas précoce. Il boit moins.

"Artiste habité, faisant corps avec son oeuvre, au point que lorsqu’il évoque un dessin à terminer il se dit "convoqué" par celui-ci, il donne vie à son monde imaginaire fait de contrastes subtils, que la lumière et l’ombre viennent sublimer, en mettant en scène un florilège d’animaux familiers, perdus dans d’obscures chambres d’enfants.

D’étranges divinités tentaculaires, semblant sorties d’un roman de Jules Vernes, habitent ici des ruines désolées, là, ce sont des doudous martyrisés, abandonnés et des poupées mutilées par des enfants, certainement coupables, qui viennent s’échouer dans la lumière de nos regards témoins.

Cette lumière, tant travaillée, si durement gagnée sur le monde de l’ombre dans l'œuvre de Soren, semble être la métaphore d’une réalité briseuse de rêves, révélant l’insoutenable étroitesse d’un monde incapable de protéger l’amour qui naît dans les secrets de l’enfance. Les dessins de Soren sont les lambeaux rétiniens d’un dieu épuisé par ses rêves.

Chancelants, tremblotants comme la flamme d’une chandelle en stade terminal, ils forment une fresque nostalgique qui nous conte le vertige halluciné d’une âme prématurée. L’art de Soren est une épine noire plantée dans le blanc de notre œil."

Fred Noiret

EXPOSITIONS


2013


Exposition de groupe: « En-têtes » avec 15 artistes internationaux de l’Art brut et singulier à l’espace Topographie de l’Art, Paris.


Salon Outsider Art Fair Paris.


Exposition de groupe: » Odyssée », autour de lithographies d’André Masson, maison de la culture d’Arlon et galerie le Louve.


Exposition de groupe au Hang’Art, Saffré.


Exposition personnelle: « Celles de l’ombre », galerie Béatrice Soulié, Paris.


Salon « les hivernales », Montreuil, espace Noorbergen.


 2012


Exposition de groupe: «Cabinet Da-End 02», galerie Da-End, Paris.


Exposition de groupe :«L’animal que donc je suis», Chapelle Sainte-Anne, Tours


Exposition de groupe: «Instinct’Art», abbaye d’Auberive.


Exposition avec Sabrina Gruss: « Chanson douce au dessus du gouffre», galerie Béatrice Soulié, Marseille


2011


Exposition personnelle: « A ma belle », galerie Béatrice Soulié, Paris


2010


Salon Art on paper, Bruxelles


Exposition de groupe: « Alfred Kubin et 20 créateurs contemporains du dessin », abbaye d’Auberive. Achat de deux dessins par le centre d’art de l’abbaye.


Salon des refusés, galerie Béatrice Soulié, Paris


Exposition de groupe: « Traits…très particuliers », musée d’art contemporain de Chateauneuf- le -Rouge.


2009


Exposition personnelle: « Pierre noire », Galerie Béatrice Soulié, Paris


REALISATIONS


2013


Réalisation de la couverture du roman « Le rêve d’Alpha » de Shen Shi-Xi aux éditions Cèdre Lune.


2012


Oeuf sauvage n°11. dossier: « Victor Soren, une géographie de l’ombre» par Jean-Michel Maubert


Revue Empreinte n°19. Publication d’un portfolio.


2011


Réalisation de l’habillage du coffret de vin « Victor Soren » pour la maison Colin-Seguin à Nuits-Saint-Georges.


Réalisation de la couverture du roman «Idiome» de Jean-Michel Maubert aux éditions Maurice Nadeau.


Réalisation de la couverture de «L’homme sur la plage» de Ramon Gil Olivo aux éditions L’harmattan.


2010


Illustration de «Pauvre Blaise» de la comtesse de Ségur aux éditions Max Milo jeunesse: 271 dessins à la plume.


Réalisation de grands dessins animaliers pour le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine du Puy-enVelay.

Détails

Les oeuvres de l'artiste :

Il y a 1 produit.
Accepter

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies