Gosti Jean-Yves

Gosti Jean-Yves, né en 1960, est un sculpteur français qui vit et travaille à Pantin...

J’ai toujours considéré les CV en général comme autant de médailles sur la poitrine d’un militaire.

(À quoi bon pour un réformé) 

1976.
Rencontre de Robert Loubet mon prof de dessin d’art au lycée technique (B.E.P./C.A.P)
 
T’es pas fait pour l’électromécanique, t’es un artiste…
Deux ans après, il me fait rentrer à Olivier de Serre pour une année d’essai, (Seul coup de piston de ma carrière)
 
J’y resterai cinq ans.
 
(Michel, Claude, Philippe, Patricia, Franck et Peggy.)


1978
La première fois, c’était fin juillet, avec Fleurance…

1980.

Rencontre du sculpteur Jean Zabukovec (Membre du jury, lors de mon diplôme de créateur à l’E.n.s.a.a.m.a.)
On va boire un coup, je sympathise de suite avec lui..)

1984.
 
Je rate mon diplôme d’études supérieures d’art, (bof !)
 
Dans le même temps, (inquiet de mon avenir dans les arts) mon père ouvrier chaudronnier reçoit à ma place,
 
une lettre des beaux arts de Paris m’annonçant que je suis refusé avec un cinq sur vingt. (Tant mieux)
 

1986.
 
Après deux ans de galère, je me demande sérieusement ce que je vais faire de ma vie ?
Un mois après, j’achète en Belgique mes premiers blocs de marbre noir.
Voyage en Thailande avec Miss Fisch.

1987.
 
Miss Fisch me quitte et je me fane durant toute une année.
Delphine me passe la conception et la réalisation de l’expos tout en carton à la Villette/ Paris.
(Sans cette commande, je sombrais corps et âme, après toutes ces années merci encore)
Je rentre comme sculpteur à la galerie Est. Paris /Bastille ou je rencontre mon pote le peintre Gilles Pennaneac’h.
La même année, j’expose aussi à Reims chez Claude et Andrée.

1988.
 
Rencontre d’Alain Prillard qui par son exemple, me montre la vie que je veux vivre.
Le 18 octobre première expos personnelle à
 la Bastille.
J’y rencontre Loulou avec qui je (re) vis, et en un week-end je fais fortune !!!
Tous mes potes de l’époque crèvent la dalle.
J’organise des repas cassoulet en boite / Champagne dans mon minuscule atelier.Je flambe…

1989.
 
La veille de mon départ pour deux mois aux States avec Loulou, je rencontre Marie Eudes… chez qui j’emménage à mon retour.
Dans ce grand appartement parisien, je joue au grand sculpteur parisien. (Petit con va !)
Je change de vie et je perds beaucoup de mes ami(e) s de bohème…
Je regretterai toujours ces années de jeunesse avec cette petite maison/atelier au fond du jardin (snif)
 

1990.
 
Les expos s’enchaînent et le succès est au rendez vous.
On se retrouve un peu par hasard en Centrafrique à l’invitation de Tristan.
On se retrouve un peu plus par hasard à la chasse avec les pygmées.

1991.
 
Année noire, Marie Eudes perd notre fils et mon père décède.
J’achète un grand atelier. (Trop petit aujourd’hui.).

1992. 
Suite à la première guerre du golf, je fais faillite.
Rencontre de Claudine et Maurice du Havre sorte de mécènes (merci.)

1993.
 
Ingrid arrive dans ma vie, elle a 22 ans et m’insuffle l’innocence de la vie.
Rayon de soleil, je quitte tout. La maison récemment achetée et toute cette imagerie du sculpteur arrivé.
Je vis avec elle à l’atelier dans un minimum de confort. Beaux souvenirs qu’en j’y repense.
 
Ma sœur Vava m’offre une bible pour mes trente trois ans.

1994.
 
Voyage chez les Inuits avec Pierre, je me retrouve une fois de plus à chasser. (Moi qui déteste ça !)

Ingrid part, je meurs !dans le même temps je rencontre Claire de Clermont-Ferrand.
On s’aime comme on peut...

1995.
 
Avril tombe enceinte. (Fin des coucheries)
Je deviens un homme de devoirs !
On vit dans une cité du neuf trois, très grand appartement de la ville.

1996.
 
Clément arrive (pleurs de joie.)
Commencement d’une série d’expos chez Pierre et Lisette place des Vosges.
Le succès revient… paradoxalement, je deviens seul.

1999.
 
Avril met au monde notre deuxième fils, Antonin. (Bonheur parfait)
Claudine me présente Cédric.
Cédric me fait découvrir le mouvement Cobra et me voila devenu petit fils de Cobra dans sa galerie d’Anvers.

2000.
 
Je vais au cinéma voir American beauty, je prends une année sabbatique.
Symposium de sculptures à Kaiserlautern Allemagne.
 

2001.
 
(Jean Pierre Natasha, Joël, Madame Kk et Raymond.)

2002.
 
J’achète avec Avril une maison, dans une ville bon chic bon genre et je deviens bobo.
(Bourgeois /bohème)
 

2003.
 
J’habille Avril de mon nom.
Inondation à l’atelier, je me mets à l’aquarelle !
Début de la série des muses rouges.
(Je souffre de plus en plus de solitude, même entouré.)
 

2006.
 
A quarante six ans, je peux enfin répondre à cette question : Alors, Beatles ou Stones ?
Lennon (évidement.)
 

2007.
 
Je perds mon âme, je perds ma dame.

2008.
 
Au restaurant en bas de chez elle.
-Tu penses à quoi Jean Yves?
-Je me demandais comment j’allais faire pour t’embrasser. Tu es tellement plus grande que moi.
-Mais c’est vexant ce que tu me dis.
Je m’essuie les lèvres, je pose ma serviette, me lève et l’embrasse sur la bouche.
Armelle débarque dans ma vie du haut de son 1,83 m !

2009.
 
Je lui ferais bien une petite à ma grande.

2010.
 
Putain déjà cinquante ans !

2011.
 
Le tourbillon de la vie et Saint Server Du Moustier comme un havre de paix.

2012.
 
Zabu mon père spirituel s’en va avec d’autres amis.
Je perds mes petits gras et porte dorénavant la cravate.

2013.
 
Le 15 juin je me marie avec ma grande… regrets de ne pas avoir réussi à lui faire une petite…

 2014
Brut de trogne, le film de Franck Heslon sur mon travail, sort en DVD. Grande joie.


Expositions (sélection)


2009
Galerie Besseiche, Suisse (P)
"Australie - France : regards croisés", Espace Beaurepaire, Paris, Galerie Arts d’Australie + Galerie Nathalie Béreau
2008
Galerie le 3e oeil, Bordeaux (P)
Galerie Recto/ verso, Luxembourg (P)
Galerie Eric Dumond, Troyes (P)
Galerie Anna Tschopp, Marseille (P)
Galerie Art pluriel, Lyon (P)
Galerie Place des Vosges, Paris (P)
Galerie Slotine, Salon de Lille, Salon de Megève, Salon Arténime (P)
2007
Galerie Cupillard, Grenoble
Art sculpture space, "Entre l’urbanisme et l’art", Shangaï
"Biz’art, biz’art", Vandioux
Hans Persoon, Veldboven, Pays-Bas
Washington art fair, Galerie van der Planken, Anvers
2006
Galerie "Le troisième Œil", Bordeaux
Galerie Michael de Zutter, MDZ, Knokke
Intérieur actuel, Reims
Arts Pluriels, Lyon
Galerie van der Planken, Anvers
Galerie Alibert, Paris (catalogue)
Invité, Ville de Concarno
2005
St’art, Galerie Slotine, Strasbourg
"Carte blanche à Nathalie Béreau", Galerie Jacques Lévy, Paris
"Art millésime 2005", Champagne Devaux, Domaine de Villeneuve
Salon de Karlsruhe, Galerie Slotine
Hans Persoon, Veldboven, Pays-Bas
2004
Sculptures en Manche, 70 sculpteurs internationaux
12 sculpteurs à Altkirch
Salon St’Art, Galerie Van Der Planken, Strasbourg
Galerie Slotine : St’Art, Karlsruhe, Art Event
Galerie Art Actua, Le Mans


Acquisitions institutionnelles


1996
Effort rémois, Société d’habitation à Loyer Modéré, hall du siège social de Reims (3 sculptures en métal forgé)
Fondation "The Clairière Art", Jamont, Bruxelles
1995
Présidence de l’Université, Villa Douce, Reims (Couple de totem en métal forgé)
Tribunal, Asnières, Cabinet d’architecture Arène et Edeikins (hauteur : 3m)


Publication


Dominique Dalemont, Les sculpteurs du métal, Somogy, Paris, 2006


Formation


Olivier de Serres, ensaama, école nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art
BTS plasticien volume


Détails

Les oeuvres de l'artiste :

Il y a 5 oeuvres.
Accepter

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies